18 nov. 2021

LE POÊLE A BOIS.

 Coucou !!!

Après quelques mois passés aux côtés de notre tout nouveau, chaleureux et agréable, désormais meilleur ami, je viens dresser un petit bilan, vous partager nos premières impressions et ce que nous percevons comme les points forts ou les limites du Poêle à Bois...

Nous avions une Cheminée avec insert depuis plusieurs années, déjà présente à notre arrivée... Un moyen de chauffage qui nous convenait beaucoup pour son côté authentique, très chaleureux, et a priori plutôt écologique selon les points de vue. Nous nous chauffions un peu avec les radiateurs électriques du RDC, réglés à 18 ou 19°C, et majoritairement avec la cheminée, l'étage n'étant pas chauffé.

Nous avons toujours aimé le contact du bois et la sensation de chaleur vive. Sincèrement, je pense que cette affinité est importante pour sauter le pas. C'est aussi un retour à la terre, à la nature mais aussi et surtout au "faire":  rentrer du bois, le couper, l'entreposer et l'entretenir, allumer et nourrir un feu...

L'usure de notre insert et, surtout, la découverte d'informations écologiques et économiques sur cette très vieille cheminée nous ont amenés à considérer l'achat d'un poêle. Plus esthétique selon les goûts, moins envahissant et, surtout, offrant un bien meilleur rendement !

Le contact d'Artisans aide à se faire une première opinion sur le produit lui-même, les alternatives possibles, les tarifs et spécificités de chaque modèle.

Rapidement, le poêle à pellets s'est avéré peu adapté à notre mode de vie : un fonctionnement à l'électricité, opposé à nos habitudes et attentes, une soufflerie bruyante, l'utilisation de matériaux transformés, conditionnés, acheminés de plus ou moins loin pour l'alimenter.
De plus, on nous avait fait part de quelques difficultés d'utilisation sur certains modèles. Des clients se seraient plaints de "bourrages", favorables au déclenchement d'un incendie. Je précise que ces cas restent isolés et que toute cheminée ou poêle présente ce risque....

Nous avons donc rapidement opté pour un poêle à bois de petite taille pour une surface de vie de 33m2, que nous avons choisi de commander chez Brisach, qui fabrique ses Poêles à Sainte Maxime... Davantage pour des raisons pratiques : la réparation du mur derrière notre vieille cheminée, elle-même construite dans une vieille maison (avec des vieux matériaux ^^), une offre intéressante post-confinement N°1 et une disponibilité quasi-immédiate.

⭐️
---------------------------------------------
INSTALLATION
Détruire, réparer, installer.
---------------------------------------------

Du point de vue des travaux : la destruction de la précédente cheminée fut assez impressionnante (surtout pour mon petit coeur sensible qui s'attache à tout ^^), qui a laissé apparaitre un plafond et un mur en piteux état.
Selon l'état de votre habitation, il me semble indispensable d'envisager (dans le temps et le budget) d'éventuelles réparations, raccord de parquet/ carrelage etc.

L'installation a dû être décalée au profit de réparations, de la pose de plaques de placoplatre anti-feu, la création d'un coffrage au plafond, le coulage d'une dalle béton au pied (pour compenser le devers et supporter le poids du poêle) et la pose d'une plaque métallique. Ce qui a un certain coût, non négligeable.... Huhu, le goût amer de la rénovation ^^



Le recours à des artisans n'empêche pas notre intervention au quotidien pour des choix esthétiques ou stratégiques au cours de l'installation : la création d'un coude, l'alignement au sol ou au mur (une maison d'équerre n'existe pas parait-il ^^), les changements de dernière minute. D'où notre présence régulière sur ce petit chantier. Cette expérience m'a montré que les échanges et remises en questions sont vraiment nécessaires pour éviter toute déception ou désaccord.

Nous avons finalement choisi de poser nous-mêmes des pierres de parement pour améliorer l'état du mur, rattraper les décalages et se protéger, dans la foulée, un peu plus d'un éventuel incendie.

La pose d'une plaque métallique s'avère plutôt judicieuse avec un parquet au sol, pour le préserver des quelques braises qui s'échappent régulièrement... Moi qui râlais un peu (^^), je reconnais son utilité aujourd'hui.

À proximité, un trou a été creusé dans le mur pour ventiler mécaniquement le poêle. D'un diamètre de 12cm, il est assez présent et je me demande s'il ne refroidit pas un peu le mur, même si son intérêt est évident.

⭐️
---------------------------------------------
RENDEMENT & EFFICACITÉ
Chauffer et économiser.
---------------------------------------------


Autant vous dire que la première flambée nous a surpris !!! ^^ Nous estimons utiliser 20% de bûches en moins, tout en continuant de nous chauffer majoritairement avec notre poêle, comme auparavant. 
Beaucoup moins de cendres sont récupérées à l'issue d'une flambée et la cavité est si hermétique que nous retrouvons encore des braises ardentes au petit matin. Elle tire en continue, de manière mesurée et diffuse ainsi une chaleur douce et homogène dans la maison.

Pour lancer le feu, nous n'avons pas changé nos habitudes... Nous utilisons divers matériaux de récup' collectés autour de nous : copeaux de bois, chutes, matériaux de calage non traités et non blanchis comme le papier brun et les frisures, des Pommes de Pin....

Dans les inconvénients observés, j'évoquerai la grille qui a tendance à facilement s'obstruer et, ainsi, gêner le tirage.

⭐️
---------------------------------------------
ENTRETIEN
Nettoyer, balayer, astiquer.
---------------------------------------------

Clairement, le poêle demande un certain entretien : retirer les cendres, aspirer celles qui se sont échappées, dépoussiérer, nettoyer la vitre et la plaque protectrice.
Beaucoup de particules volatiles se déposent sur la zone environnante, le parquet et le parement, voire même au delà... Les feuilles de mes douces plantes vertes à proximité font parfois grise mine ^^

Aussi, nous aspirons régulièrement l'intérieur et l'extérieur avec un aspirateur adapté, passons un petit coup de chiffon sec sur le plateau et un coup de papier de recup' humide avec un peu de cendres sur la vitre. Enfin, une fois par semaine, nous utilisons du spray multi-usages Mutyne pour nettoyer et faire briller le support métallique posé au sol.


Lorsque la vitre est très encrassée, j'ai recours à la Pierre d'argile maison (très polyvalente et efficace) que je laisse poser au moins 15 mn avant d'essuyer avec une éponge humide.

Le ramonage... Tout comme pour la cheminée, le poêle exige le passage annuel d'un.e Ramoneur.se. Certes cela a un coût mais il peut prolonger la vie du conduit et prévenir d'éventuels incendies.

⭐️
---------------------------------------------
EVOLUTION
Usure et faiblesses.
---------------------------------------------

Seuls quelques petits détails nous ont interpellés sur le poêle neuf : un éclat sur le conduit et la poignée de la porte qui a nécessité une intervention de notre part pour la centrer et l'aligner avec l'ensemble.

Quelques mois après l'installation, nous n'avons constaté qu'un seul vrai point faible sur ce modèle : la plaque de pierre qui protège le fond de l'insert s'est fissurée avec l'arrivée du froid de cette année.... Peut-être un choc thermique, une variation trop brutale de température ?! Nous attendons toujours des nouvelles Brisach France pour la prise en charge du défaut via la garantie de 5 ans.

Hormis cela, la poêle semble globalement de bonne qualité... La cavité est bien hermétique et nous ne constatons aucun jeu dans les portes.

⭐️
---------------------------------------------
ESTHÉTIQUE
Epuré et moderne.
---------------------------------------------

Je reconnais que son installation a libéré une place importante dans l'espace de vie... Moi qui étais particulièrement sceptique sur la nécessité de ce changement, j'ai été agréable surprise de le constater. Nous avons opté pour un modèle assez classique et simple, de forme ovale, qui présente un arrondi sur la face avant.
Cette immense pièce de métal noir offre, de prime abord, un aspect moins chaleureux que la pierre et le bois mais sa ligne épurée et son gabarit plus discret apportent une touche évidente de modernité. 

Une fois allumée, on retrouve la dimension authentique et chaleureuse de la cheminée. Le poêle s'intègre parfaitement dans un espace moderne contrasté par l'ancien. L'élément étant totalement noir, il trouve sa place au milieu de murs blancs, quelques nuances de gris, des éléments bleus et un mobilier majoritairement constitué de bois brut. Finalement, il a apporté une certaine harmonie à la pièce, dans laquelle on se sent respirer et où l'on circule avec plus d'aisance.

N'hésitez pas à partager vos retours et conseils sur vos installations de cheminée ou poêle, je vous lirai avec grand plaisir.

Chaudement...

Audrey

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...